Le rapport P/CP, ou comment écrire plus et mieux

Les créateurs de contenu sont soumis aux mêmes lois qui sous-tendent les processus de production classique. Il est parfois difficile de maintenir le rythme qu’on s’impose quand viennent les défis, les obstacles ou tout simplement les épreuves.

J’ai trouvé un concept qui m’a paru particulièrement adéquat pour traiter de la production de contenu. Il se trouve dans une histoire que beaucoup connaissent et que je vais vous raconter de nouveau ici.

1. L’histoire de la poule aux oeufs d’or

C’est l’histoire de la poule aux yeux d’or, contenue originalement dans un poème français, venant de La Fontaine, lui même tiré des fables d’Esope. Vous trouverez la version originale sur ce lien, puisque la version que je vous propose est un peu… Adaptée. Elle s’énonce ainsi:

Un éleveur trouve un oeuf brillant dans sa basse cour. Au début, ne croyant pas ce qu’il voit, il laisse l’oeuf sur place et s’en va. Le lendemain il retrouve un deuxième oeuf, d’un éclat quasi-solaire. Après un examen minutieux, il se rend compte que l’oeuf est en or massif. Il n’arrive pas à se retenir d’exprimer sa joie et s’en va vendre l’oeuf au plus vite.

ezgif.com-add-text (1)
Birdmaaan

Trouvant un nouvel œuf en or chaque jour dans sa basse-cour, il devient de plus en plus riche, ce qui le rend aussi dépensier (l’éleveur doit être congolais). Un oeuf par jour ne suffit bientôt plus à préserver son train de vie.

C’est ainsi qu’il a une idée brillante. Pensant que les poules ont des entrailles en or elles aussi, il va dans sa basse-cour, tue chacune d’entre elle et se retrouve sans oeufs, sans poules, sans rien.

2. Le rapport P/CP

Le rapport P/CP (ou Produit sur Capacité de Production) est un concept de gestion de l’effectivité établi par l’écrivain Stephen Covey, auteur du plus célèbre livre de developpement personnel du siècle dernier: « Les sept habitudes d’une personne effective » que je vous recommande d’ailleurs vivement.

Le principe du rapport P/CP est éminemment simple: Pour continuer de produire, vous devez soigner votre capacité de production. Si vous êtes un tisserand, vous devez prendre soin de votre métier à tisser. Si vous êtes un taximan, prenez soin de votre taxi. Si vous êtes un écrivain, prenez soin de votre esprit.

ezgif.com-add-text
Simple? Basique.

C’est clair que ça ne vous fait pas un choc de lire une évidence pareille, mais rééflechissez y: la pensée populaire et votre logique interne ne vous pousse-t-elle pas plutôt à faire l’exact contraire? A détruire votre énergie créatrice plutôt qu’à en prendre soin? Face à un article que vous n’arrivez pas à finir, le reflexe est-il de vous reposer ou plutôt de surenchérir?

Contrairement au sens commun qui nous intime de produire plus, la logique du P/CP nous dit ceci: si tu pousses trop, tu n’auras rien à la fin. Pour donner un exemple concret. Deux éléments assez comiques sont souvent mis en avant par les créateurs de contenu pour justifier leurs horaires de travail nocturnes et leurs retards excessifs:

  1. Ils travaillent mieux sous la pression
  2. Ils sont plus créatifs la nuit

Pendant ce temps, il serait évident de se dire qu’un travail commencé plus tôt se fera dans une meilleure humeur et sans pression. Le résultat sera donc plus intéressant à la longue. La leçon fondamentale de cet article est celle-ci. Si nous voulons écrire mieux, une évidence saute aux yeux: Prenons soin de notre machine à écrire. C’est simple non?

C’était la chronique d’Ad.

Plus:

-L’image est un poulet open source venant du site pexels.com

-Voici un lien pour obtenir une version anglaise des « seven habits »

-Les Gifs ont été créés par mes soins grâce à deux outils, Tenor et ezgif , l’un pour trouver la bonne image de base et l’autre pour la modifer et y mettre le texte que je souhaitais

-Plus des trois quarts du texte a été écrit grâce à l’application « SpeechToNote« , disponible sur Google Play, qui permet de dicter un propos à son téléphone, qui le transforme automatiquement en texte. J’ai donc écrit cette pièce en… 45 minutes, dont plus de la moitié rien que pour les gifs.

 

Publicités

Trois astuces pour mieux utiliser les 280 caractères de Twitter

Le réseau social aux petits oiseaux a récemment changé sa légendaire limite de caractères, quittant de 140 à 280. Voici quelques astuces pour exploiter pleinement cet espace supplémentaire.

Continuer la lecture de Trois astuces pour mieux utiliser les 280 caractères de Twitter

Nous ne sommes plus seuls (04 november 2017, 6h13)

Trois ans déjà que nous avons commencé ensemble. Aux débuts l’objectif était juste d’écrire parce que nous aimions ça. Le blogging n’était pas conçu pour être une partie importante de notre vie. Paradoxalement, cette aventure est devenue part de notre identité, se dévoilant peu à peu comme un fleuve qui s’écoule, avec des hauts, des bas et des torrents, beaucoup de torrents.

Continuer la lecture de Nous ne sommes plus seuls (04 november 2017, 6h13)

Nnedi Okorafor, La reine de l’African Fantaisy

Nnedi Okorafor est l’une des plus grandes écrivaines de la Science Fiction afro, et future auteure de la série de livres Marvel Black Panther. Rien que ça.

Continuer la lecture de Nnedi Okorafor, La reine de l’African Fantaisy

For those who want to stop writing

pexels-pen.jpg

My guest is called Eleanor. She is bright, friendly, and she started blogging in there shortly, and her story is like many other’s, it the story of someone who wants to give up blogging, to stop writing.

 

Continuer la lecture de For those who want to stop writing