Trois extensions Web pour vous libérer de Facebook


Les ingénieurs du plus grand réseau social du monde dédient toute leur énergie pour nous garder scotchés devant l’application, voici trois outils pour récupérer un peu de liberté devant nos écrans.

Même si le mobile prend de plus en plus de place, l’ordinateur reste l’outil sur lequel on passe le plus de temps pour travailler et donc, forcément, pour se distraire. Le premier site responsable de ces distractions est sans aucun doute Facebook, véritable machine à bouffer notre temps libre. Des ingénieurs passent des nuits entières à repenser le réseau social dans le but de nous y faire rester le plus longtemps possible, et ils font bien leur travail: 62% des utilisateurs passent plus d’une heure par jour devant l’application. Quelques génies ont pourtant trouvé des astuces pour les empêcher de nuire plus longtemps, avec des extensions Web à installer sur notre navigateur. Chaque outil utilise une approche différente pour nous aider à décrocher du géant bleu, avec des résultats plus ou moins efficaces.

1.Plus de notifications avec Demetricator

fbd-home-master-530x291
Exemple d’une interface Facebook avant et après l’usage de Demetricator

L’un des plus puissants outils utilisés par l’armée de Zuckerberg pour nous garder devant nos écrans, ce sont ces fameuses notifications qui s’affichent un peu partout, permettant de chiffrer la valeur de chacune de nos interactions. Un score pour le nombre d’amis, un autre pour le nombre d’abonnés, un dernier pour les likes, etc. L’artiste Ben Grosser en a pris conscience et a conçu une extension web toute simple, dédiée à un seul but: supprimer les scores apparaissant sur l’interface de l’application. Bien sûr, si vous n’êtes pas du genre à recevoir beaucoup de notifications, l’utilité de l’application est réduite:

demetricator 1 demetricator 3

Ceci dit,  l’outil vous permet de masquer non seulement vos propres mentions mais aussi celles des autres. Lorsque j’ai esssayé de jeter un oeil au compte de Morgane, une utilisatrice bien plus intéressée que moi par les pulications Facebook, le résultat s’avéra merveilleux:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’intérêt de Demetricator réside dans le fait qu’une fois sur facebook, il est très difficile de s’en décrocher à cause de la masse de notifications qui nous tombent dessus à chaque seconde. Une fois que nous sommes libérés de ces dernières, peu de choses nous retiendront sur le réseau une fois que nous aurons vu ce que nous voulons y voir. L’extension est disponible gratuitement sur la plupart des navigateurs.

2. Perdez l’intérêt de Facebook avec TextBook

textbook-on-off-1060

Là où Demetricator réduit notre utilisation de Facebook en nous empêchant de voir les signaux qui pourraient nous pousser à cliquer, TextBook retire carrément toutes les images de l’interface. En effet, le coeur de Facebook et ce qui rend le service aussi viral, c’est cette simplicité avec laquelle nous avons accès à des informations de nos proches. Leurs photos de mariage, leurs enfants. Une fois dépourvu d’images, le réseau social perd toute sa saveur et permet de se rendre compte de toute la superficialité qui y git. Ainsi dégoutés, nous n’aurons d’autres choix que de nous concentrer de nouveau sur notre tâche.

Malheureusement, la simplicité d’utilisation de TextBook, téléchargeable ici, en fait sa faiblesse. Il est tellement simple de quitter du mode On au mode Off que l’intérêt de l’application devient caduque vu qu’il suffit de cliquer sur un bouton pour revenir à la normale. C’est pour cela que le troisième outil que je vais vous proposer aborde des mesures plus…radicales.

3. Pourquoi se compliquer la vie? Coupez.

WASTENOTIME

Selon le professeur BJ Fogg, Chercheur américain en sciences comportementales, trois éléments sont nécessaires au maintien d’un comportement: un déclencheur, une motivation et des facilités. Avec Demetricator, nous annulons le déclencheur en ignorant les notifications qui nous poussent à aller sur le réseau. Avec TextBook nous réduisons les éléments de motivation, les fameuses photos qui font le « face » de Facebook. Ce qui reste, c’est un moyen de supprimer la possibilité d’aller sur le réseau, même si l’envie nous en prenait, ce qui est possible avec l’extension WasteNoTime.

WASTENOTIME TRACKER

Là où Demetricator et TextBook se limitent à altérer notre expérience de Facebook, WasteNoTime va encore plus loin: une fois que nous avons configuré les sites autorisés et les heures, l’extension bloque automatiquement tous les sites que nous avons choisis, sans aucune possibilité pour l’utilisateur de débloquer avant l’heure prévue. Cette extension est configurée par défaut pour bloquer Facebook, mais peut le faire avec tout site internet: Youtube, Instagram, Twitter et ainsi de suite. De plus l’extension a aussi un minuteur qui nous permet de traquer notre temps d’utilisation de chaque site internet. Avec ça, nous n’aurons plus de prétexte pour procrastiner devant un rapport d’activité. Enfin… A moins d’utiliser notre téléphone… Ne nous inquiétons pas, nous verrons aussi des outils pour décrocher de nos smartphones.

C’était la chronique d’Ad, ex accro des pouces bleus.

Publicités

Publié par

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s