Pour ceux qui veulent arrêter d’écrire


Yo.

Mon invitée s’appelle Éléonore. Elle est brillante, sympathique, et elle s’est lancée dans le blogging il y a peu de temps.

Au début, elle n’avait pas d’objectifs autres que celui, très louable, d’éjecter de son esprit le trop plein de matériel radioactif qui s’y trouvait.

Cependant, elle se rend compte qu’elle perd de plus en plus la flamme. Ses propres articles l’ennuient, et elle se demande pourquoi elle fait ce qu’elle fait. Pour de la reconnaissance? Pour des clics ?

Perdue, elle pose des questions autour d’elle, et prend conscience qu’elle écrivait pour rien en fait.

Elle abandonne.

Un jour, en veillant* sur le net, elle tombe sur un article qui parle de ce blogueur africain millionnaire, et de cette nigériane qui gagne 5000 dollars US par articles.

Motivée, Elle se remet à écrire, puis abandonne de nouveau, cette fois-ci définitivement.

Bien que notre Éléonore soit un personnage *plus ou moins* fictif, l’histoire, elle, est bien réelle et on la voit tous les jours.

Des auteurs passionnants qui passent des mois sans écrire, des plumes pleines d’espoir dont on ne voit qu’un article ou deux, des professionnels d’un domaine qui abandonnent leur plateforme par manque de visibilité, des adolescents brillants ayant écrit des billets épiques, ayant abandonné pour  une obscure raison qui tient souvent dans cette intéressante conversation :
« Tu as continué *titre atypique de votre plateforme*? C’était très bien… »

« Le truc là ? Ha dis donc »

Ça finit souvent comme ça hein.

Et ça finit. Comme ça.

Une belle plume de moins.

S’il vous plait, si vous faites partie de ce groupe, si vous réflechissez à la pertinence de votre action, si vous souhaitez abandonner,  ne le faites pas. S’il vous plait.

S’il vous plaît.

Écrivez. Même pour rien. Sur votre chien, sur vos maladies, sur ce  qui vous passe par la tête. Et si rien ne passe votre tête, faites des trous dedans. Si vous faites desfictions squi semblent sans succès, écrivez des histoires tirées de faits réels. Si vos sujets sérieux sont ignorés, rajoutez des blagues de mauvais goût. 

Bref.

Écrivez. Écrivez à vous en exploser les phalanges. Un jour ça servira. Si vous avez abandonné, recommencez. Si vous n’avez pas de lecteurs, écrivez sur le féminisme ou les musiques grossières ça fait réagir tout le monde. Écrivez. 

Écrivez sur Dieu. C’est un sujet inépuisable.

Écrivez.

Ne le faites pas pour vous.

Pour nous.

Nous avons besoin de vous lire. 

C’était la Chronique d’Ad. Et je souhaitais vous encourager. GanBatte.

Publicités

Publié par

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s