01 August, 2016 18:47


A un moment ou à un autre, lorsqu’on effectue une activité répétitive qui implique d’autres personnes que nous, nous devons faire le bilan, pour voir si on a bien fait son travail. Comme une évaluation, un contrôle. Forcément s’agissant d’un blog il s’agira de nombre de vues ou de partages sur les réseaux, mais pas seulement. Pour ceux qui produisent du contenu, qui ont une audience, la question qui importe est celle-ci: « Est-ce que ce que je fais compte vraiment ? ».

Faisons le bilan. Pensons aux objectifs que nous nous étions fixés au début de l’année. Qu’est-ce qu’il en ressort ? Voyez vous l’année est conçue pour que nous puissions prendre du recul, faire notre introspection au moins deux fois. Pendant les congés de noël, on peut se lancer dans de grandes envolées lyriques entre deux morceaux de poulets, et se demander ce qui reste après noël. Les bruits de la fête peuvent embrouiller, mais la plupart du temps ça se fait.

Ensuite, il y a les vacances. C’est vrai que ça concerne beaucoup plus les collégiens, mais bon la vérité c’est que le monde entier tourne autour de l’adolescence. Ce n’est qu’entre 10 et 20 ans que notre vie nous appartient vraiment, le reste du temps nous devons rembourser l’investissement que nos parents ont fait en construisant un avenir meilleur pour leurs petits enfants.

En ce moment nous sommes en plein dans les recherches d’universités ou de bourses, donc réfléchir, questionner c’est pile le mood de la période.

Pour ceux qui lisent fréquemment ici, je vous avais déjà posé la question en fin d’année dernière, et vous n’avez qu’à y aller pour revoir votre réponse, et savoir ce que ça a donné jusque là. Pour vous les nouveaux, ce n’est pas grave, vous n’avez qu’à aller sur l’article quand même et répondre à la question, et puis on se revoit dans six mois :-).

Oui, je fais la promo de mes articles et alors. Ne me jugez pas. Non ne me jugez pas. S’il vous plait.

Bref.

Depuis que j’écris régulièrement, j’ai [un peu] plus que deux lecteurs par jour et sincèrement ma plume s’améliore. D’ailleurs vous me le prouvez à chaque nouveau shot par vos réactions plus ou moins positives, mais toujours intéressantes. Au tout début, je n’avais pas autant d’appréciations. J’écrivais beaucoup selon les fils de mes pensées et ça donnait des résultats un peu brouillons. Par grâce, je fis certaines rencontres par lesquelles ma plume put s’améliorer, et les personnes qui m’ont aidé au tout début de Wabidiboo ont droit à de pleines pages de crédits. Je pense ici surtout à Dawn et à Xtincell, l’une pour avoir été presqu’une muse pour moi, et l’autre pour être, jusqu’à aujourd’hui un modèle en terme de qualité d’écriture. Bien sûr mon style est loin d’être parfait, mais si vous comparez avec mes anciennes publications vous verrez vite de quoi je parle.

Mais vous ? Est-ce que vous vous sentez plus épanouis ? Commencez par toucher chaque zone de votre vie, même les plus gênantes. Depuis combien de temps n’avez vous pas pleuré ? C’était quand votre dernier achat important ? Toutes les questions comptent.

Qu’est-ce qui a changé dans votre vie ? Un déménagement ? Un licenciement ? Un emploi qui vous « prend tout le temps » ? Un amour ? Non. Par pitié, ne parlons pas d’amour. Changeons de sujet.

Voilà.

Qu’est-ce que vous avez réussi ? Echoué ? Qu’est-ce que vous avez perdu ? Prenez le temps d’y penser. La vie est plus courte qu’on le croit, et il y a de grandes chances que vous soyez morts d’ici trois ans ou à la fin de cette année. Bah oui quoi. Réfléchissez-y, combien de vos connaissances mangent déjà les pissenlits par la racine alors qu’ils « n’avaient même pas encore commencé à vivre » ? Combien de vos anciens camarades, de « sœur d’un ami » sont morts rien que dans des circonstances bizarres ? Stupides ?

Vous pensez que ça n’arrive qu’aux autres? Hum. Attendez.

selfish
ca, c’est vous.

Faisons une petite expérience. Supposons que vous dormiez huit heures par jours. C’est peu probable mais supposons. On enlève encore dix heures d’un emploi ou d’une formation académique que vous détestez, pendant lesquelles vous vendez votre temps, vos compétences et votre âme à un employeur ou à une école quelconques. Faites le calcul de votre temp libre journalier à partir de là.

24-10-8=6 HEURES.

Vous avez eu, chaque jour, six heures pour changer votre destin, votre vie, ou celle d’un autre, d’une autre. Qu’en avez-vous fait ?

C’était la chronique d’Ad.

Publicités

Publié par

3 réflexions au sujet de « 01 August, 2016 18:47 »

Critiquez, partagez, commentez :)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s