Êtes vous entrepreneurs?


image

Trois des cinq plus grosses fortunes du monde ont quitté l’école avant la fin de leurs études pour ouvrir leur propre entreprise et depuis, on a tous un tonton Entrepreneur. Mais au fond, c’est quoi un entrepreneur?

Tentative de description d’une expression polysémique.

*Jingle: « Look Where we are », Hoobastank*

Wabidiboo, c’est la chronique d’Ad, et je vous souhaite la bienvenue. Si vous ne savez pas exactement si vous êtes ou pas un entrepreneur, vous êtes au bon endroit. Cette série d’articles vise à décrire les voix qui sont entendues le plus souvent lorsqu’on parle d’entrepreuneuriat, sachant que c’est un mot qui a le vent en poupe, il faut le dire.

 ‘Fin On ne vera certainement pas la réponse à l’interrogation absolue de l’univers, mais on n’est pas loin. Mais mettez des gilets svp, ça va tirer sec.

image

1-Entrepreneur n’est pas Chômeur

Oui oui. C’est facile de se lancer *se verser serait plus exact* dans l’entreprenariat quand les autres domaines professionnels nous ont déçus, et un des reproches les plus fréquemment entendus se trouve être celui là. Entrepreneur n’est pas chômeur, et pourtant on voit plutôt le contraire :

Tu bosses, on te vire, tu deviens entrepreneur. Tu n’as jamais travaillé de ta vie, tu t’ennuies, tu deviens entrepreneur. On a rejeté toutes tes demandes de stage, tu deviens entrepreneur. Ton chaud t’a envoyé un petit fond, tu ouvres un business de mèches et un compte Twitter associé, tu deviens entrepreneur. Neuse. Neure. Bref. De toutes manières c’est pareil, puisque Entrepreneur n’est pas sexiste. En effet, tant que nous avons une activité à notre nom, peu importent les causes qui nous ont parachuté dans le domaine.

Ou pas.

Non en fait si. Bon C’est compliqué. En effet, Malgré ce que peuvent penser certains, « Entrepreneur » n’est après tout qu’un statut juridique. Si vous n’avez pas trouvé d’emploi et que vous vous décidez à entrer dans le monde de l’emploi par la fenêtre entrepreneuriale, que ce soit par dépit ou par désespoir, en quoi cela ferait-il de vous une erreur de la nature ? N’êtes vous pas simplement, une personne obstinée,  bosseuse, déterminée à réussir? Bien sûr vous partez avec un handicap, puisque vous n’avez ni l’expérience ni le monitoring de votre côté,  Et ce ne sera pas rose, face aux nombreux écueils qui vont vous déchirer l’âme et les poches. Mais avec de la volonté, de la persévérance, de l’espoir… De la joie, et des… Euh… Des beaux discours quoi, ça va aller.

Bon ça, c’est un discours un peu surréaliste il faut dire. Sans qu’il soit faux, le coup de « l’entrepreneur vainqueur » ignore un phénomène clé, qui tient dans une expression: « en attendant », et c’est le dernier point de ce petit exposé: Entrepreneur n’est pas débrouillard. Non. Non. Non.

Un entrepreneur n’est pas quelqu’un qui fait quelque chose « En attendant ». Si c’est ton cas mon frère ma soeur, si tu tu te lances dans une activité pour « voir ce que ça va donner », ton statut c’est débrouillardise, pas entrepreneuriat. C’est pas le même mot. Voilà. Si on ne retient rien de l’article, retenons çà.

Par ailleurs, même si décider d’entreprendre après un échec professionnel n’est pas une mauvaise idée, il faut quand même y mettre un petit bémol: Si nous n’avons pas été assez bosseurs pour nous en sortir en travaillant pour quelqu’un, n’imaginons pas que ce sera plus facile en travaillant pour nous même. Ça aussi, c’est un mythe.

En tous cas, tous les témoignages que j’ai glané sur le sujet me montrent ceci:

Si le monde professionnel c’est l’univers de One Piece, l’entrepreneuriat c’est la Grande Voie. Et si une entreprise sur deux ferme après la première année, ça veut dire qu’on va trimer pour devenir le Roi des Pirates…

Dans la vraie vie, que vous echouiez et vous retrouviez de nouveaux chômeurs, c’est tout à fait possible. Ceci dit, ne nous inquiétons pas. Ceux qui auront réussi pourront nous engager dans leurs entreprises :-).

Voili voilou, c’était la Chronique d’Ad, et dans le prochain épisode nous entrerons plus dans le vif de notre tentative de description de l’entrepreneuriat :

« Etes vous un entrepreneur #2: Entrepreneur n’est pas Pointeur »

PS: si quelqu’un s’est senti à un moment où à un autre concerné par un élément de cette article, c’était tout à fait volontaire😁😁.

Publicités

Publié par

10 réflexions au sujet de “Êtes vous entrepreneurs?”

  1. « Si le monde professionnel c’est l’univers de One Piece, l’entrepreneuriat c’est la Grande Voie. Et si une entreprise sur deux ferme après la première année, ça veut dire qu’on va trimer pour devenir le Roi des Pirates… » Point barre.

    Aimé par 1 personne

    1. Un peu des 2 parce que si réellement on a été déçu du travail en général qu’on a eu des mauvaises expériences professionnelles. C’est une bonne impulsion pour démarrer et créer qqch qui sera différent. Bien sûr il faut y croire et persévérer pour que ça marche. Alors si je lis votre texte et que je m’y reconnais et ben je me sens nulle alors que pourtant je crois en ce que je fais.

      J'aime

    2. L’idée de l’article n’était pas de décourager les entrepreneurs, plutôt d’énoncer certaines idées qui sont souvent tues dans les discours de motivation…

      De façon à ce que l’entrepreneur sache sur quoi il compte avant de se lancer, d’une certaine manière.

      Maintenant, [je tutoie] si tu t’y reconnais, ça veut simplement dire que tu es une personne censée 😂. Le contraire signifierait que tu as un vrai problème !

      Aimé par 1 personne

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s