« Tentative de description de l’imaginaire d’un asocial #1


Mon invité s’appelle Cheryl. C’est son vrai nom, et c’est un jeune homme plein d’avenir, qui dispose d’un super pouvoir rare. Pope, Brody, Underwood, Barratheon, comme Youssoupha dans mémento, il les connait tous.

J’ai un autre invité, Alex, qui connait d’autres noms. Akame, Eren, Sora, Shinji, et je préfère ces noms là, ces histoires là, bref, je préfère les mangas.

Yo.

Je préfère les animes, et j’aime tellement les animes que parfois quand j’essaye de comprendre des trucs il y a le soundtrack de « L », de DeathNote, savez le super son qui passe quand il réfléchit là qui me passe dans les oreilles.

A-Les B.O.

On peut pas faire çà avec une série télé. Le seul Openning qui mérite un peu d’attention c’est Celui de Game Of Thrones, et il me dégoûte de plus en plus, pour des raisons évidentes. Le pire c’est que Les plus beaux thèmes se trouvent toujours dans les pires séries, tiens comme ceux de Vampire Diaries. Les sons de Ryan Star et de Howie Day sont magnifiques, mais la série est tellement pourrie que même Cheryl ne l’a pas regardée.

Quand tu regardes Shingeki No Kyojin la B.O. Te bouffe tout autant que la claque visuelle que tu te prends tu sais. Après tu n’en sors plus, d’ailleurs je l’écoutais tout le temps. Mais à part les génériques de début, quelles sont les B.O. De séries qui puissent se garder quand on a fini les épisodes? Et ne me parlez pas de Glee ou de cast sinon je plante quelqu’un avec l’épée d’Akame.

B-Les univers

En effet, Les univers mangas sont bien plus riches sur le plan de la créativité. Les conditions de création sont un champs ouverts aux esprits libres, parfois même trop. En plus, et c’est probablement la plus importante raison pour laquelle j’ai définitivement du mal avec les sériés télévisées,  c’est que très peu de celles que j’ai regardées jusqu’à présent me permettent de m’identifier aux personnages, ou même à la trame.

Pour les raisons qui suivent:

1- Je ne suis pas un jeune adulte en mal d’affection dans une fac pourrie,

2- Je ne vis pas une histoire d’amour stéréotypée basée sur des rapports charnels et des émotions aussi fugaces qu’immatures,

3- je ne suis pas [Du tout] un cliché de la classe moyenne dont la vie ne se vit que dans le but d’assouvir des pulsions bestiales de toutes sortes,

4- Je ne suis pas une histoire d’erotic-fantasy, ou d’erotic-fiction, ou d’erotic-ce-que-vous-voulez,

5- Je ne suis pas un amputé social au charisme surfait inspiré par l’autodestruction *cc Patrick Jane-_-*,

6- Je ne suis pas limité au premier niveau de la pyramide de Maslow.

Ha. Et j’oubliais.

7- JE NE SUIS PAS BLANC

Voyez-vous, j’aurais pu limiter l’article à cette dernière partie et ça aurait débouché sur quelque chose de très intéressant, mais je me dis que le lien avec l’univers manga est nécessaire. Beaucoup de ceux qui ont mon âge, un peu plus ou un peu moins ont connu des univers allant de Beverly Hills à Friends, en même temps que d’autres ont vu des animés plus ou moins bien faits allant de Rahan aux excellentissimes cités d’or, en passant par Ulysse 31 et DBZ.

La vérité, c’est qu’en tant qu’africain, les héros auxquels je pouvais m’attacher dans l’univers des séries télévisées étaient et sont encore très rares, même lorsque je vérifie du côté des personnages noirs. Les seuls identifications possibles aux séries télévisées *américaines en particulier* consistent à débrider exponentiellement la sexualité ou le sens moral de ceux qui les regardent, et c’est de mon point de vue un vrai fléau pour la pudique société africaine.

Parce que si vous croyez que nos parents se baladaient dans la rue main dans la main en s’embrassant à tous les carrefours sans qu’il y ait eu de « Toquer La Porte »* avant vraiment, hum.

À contrario, l’univers manga n’étant pas attaché à un environnement facilement transposable à la réalité, j’y ai trouvé une masse incroyable de personnages dont je comprenais les difficultés, les doutes, les combats.

En plus, dans les mangas, Les questionnements sont bien plus profonds que dans toutes séries que j’ai regardées.

Prenons la question raciale. Dans quelle série populaire est-elle abordée? C’est à peine si on met le chinois de service quelque part dans le décor avec deux trois commentaires intelligents pour satisfaire le public asiatique. Sissi regardez bien, vous en verrez toujours un.

Prenons la question raciale dans les mangas maintenant. Déjà, il y a des animés très populaires dont la trame est basée dessus. Les cités d’or, le jumeaux du bout du monde, les mondes engloutis par exemple, avec le héro, Spartacus, noir, ce qui est juste une magnifique référence, traitent clairement du racisme. Mais on peut le voir aussi dans des animés généralistes comme Dragon ball z:

Pour les très rares qui l’oublient, c’est L’histoire d’un garçon non humain arrivé sur notre planète, né amnésique dans une terre étrangère, ayant été éduqué et y ayant fondé une famille, qui a oublié sa patrie et qui est confronté à un rappel de son histoire avec l’arrivée de son frère Radditz. Les questions que Goku se pose à ce moment de l’histoire de Toriyama, en quoi sont-elles différentes de celles du congolais né en France et qui ne sait même pas dire « Boténayo »*?

Bon. Je dis tout çà, mais objectivement on ne peut pas y changer grand chose, les séries restent encore plus populaires que les animés, qui sont encore une part très marginale de nos productions et de nos consommations, et ce n’est pas important de toutes manières, vu que ce n’est pas le sujet.

Laissez moi quand vous orienter vers ce magnifique article sur les noirs dans les mangas  qui n’a pas un gros rapport avec l’article mais qui pourrait vous apprendre des tas de choses sur le sujet, et même sur la production animée au Cameroun. En outre, j’ai envie de finir cet article avec ceci:

J’ai vraiment réussi à vous faire lire près de mille mots sur les dessins animés, sans aucune image. J’ai gagné mon pari.

Publicités

Publié par

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s