Êtes vous innovateurs?


L’année 2015 a été riche en projets avant-gardistes et en conférences édifiantes, et en innovations, tant qu’on ne les compte plus.

Innovation.

Un bien grand mot.

Les salons internationaux, les colloques et autres rassemblements de blouses blanches et de cols blancs permettent d’observer humblement les progrès de l’Afrique, et d’encourager sa progression vers le futur, qui s’annonce… Émergent.

Et les conférences sur l’innovation, et les projets innovants, et les brainstormings, et les focus groups, et les think outside The box, et je vais vous dire. L’innovation, ça me saoûle.

Nous les humains, sommes emplis d’un orgueil pernicieux qui fonctionne sur nous comme un mauvais levain. Vous pouvez avoir une bonne pâte, bien malaxée, mais dès qu’on y met ce levain d’orgeuil, votre pâte gonfle, se déforme, s’enlaidit. C’est comme cette maladie qui transforme n’importe quel porteur de projet en CEO (entendez Sihiho) dès lors que ses financements lui ont permis de se faire faire des cartes de visite. Ceux qui me parlent d’innovation me font cet effet là.

Le fait est que je ne pense sincèrement pas que « l’innovation » existe, pas selon le sens usuel du terme en tous cas, et laissez moi exposer mon propos.

Innovation rime avec révolution. Celui qui pense avoir innové doit pouvoir prouver *ou laisser penser au moins* qu’avant lui, personne n’avait fait ce qu’il a fait. Dans le même temps, le monde doit reconnaitre que sans lui il y aurait eu une différence certaine de perception de la réalité qu’il a traversée. Et comme il n’y a rien de nouveau sous le soleil…

L’humanité tout entière a compté moins d’une dizaine d’innovations en tout, et je peux même les citer. Le language, le feu, la roue, hmmm l’écriture et… Ha. C’est tout. Il n’y en a que quatre.

Et quand on essaye de voir ceux qu’on considère comme les plus grands innovateurs du millénaire, je pense immédiatement à Christophe Colomb, à Gutemberg, à Da Vinci, et disons à Jules Vernes. Bon. Comme vous insistez j’ajoute Steve Jobs et Bill Gates. Mais vraiment c’est parce que vous avez insisté, parce que sinon. . .

Christophe Colomb a « découvert » les Amériques, permettant de créer de nouvelles routes commerciales et de susciter d’énormes opportunités sur le plan économique. Cependant c’était une découverte, pas une innovation, encore qu’il a déjà été démontré que Christophe n’était même pas le premier, simplement celui qui avait la meilleure communication. Cependant je pense à lui en tant qu’innovateur à un seul niveau, il est allé plus loin que la réalité à laquelle étaient habitués ses pairs.

Il est allé plus loin.

Est-ce que vous imaginez la quantité incroyable de découvertes qui n’ont pas encore été faites? Regardons notre réalité. Regardons tous les problèmes face auxquels nous sommes confrontés. Regardons notre manière de photographier. De sourire. De nous réveiller. De rêver. Regardez toutes ces habitudes qui pourraient être changées d’ici peu de temps.

J’ai une habitude qui consiste à parler de ce que j’aime et de ce que je n’aime pas. Or étant un grand fanatique de découvertes, quand on me dit qu’il y a des pépites quelque part je cours, et je finis souvent légèrement déçu.

Quand on me parle d’innovation, je m’attend à ce qu’un gars me présente une télévision solaire, une paire de chaussures qui se cire toute seule, un téléphone qui prend de vraies photos imprimées par exemple. Pourquoi ne pas aller plus loin? Être plus ambitieux? Changer drastiquement la manière même de concevoir la télévision? Le cinéma? J’ai envie d’être surpris, d’être ébahi, d’être époustouflé. Dois-je attendre la diffusion en Streaming d’un spectacle du cirque Bouglione pour être épaté par une nouveauté?

Et pour rester cohérent et surtout clore le sujet: Quelle est votre place dans cet échiquier du renouveau? Comme quelqu’un le précisait, en Afrique, tout est encore à faire dans cette partie du monde. Nous n’avons pas encore eu d’Africain dans l’espace, ou de plus grosse campagne publicitaire africaine, ou de meilleur jeu vidéo du monde qui soit africain. En d’autres termes, l’Afrique d’aujourd’hui c’est le Vrai nouveau monde, et vous vous êtes l’Amerigo Vespucci des temps contemporains.

Qu’est-ce vous avez l’intention de changer? De révolutionner? Si vous êtes un innovateur, un vrai, vous devriez avoir des idées non? Et si vous pensez que tout a déjà été fait dans ce monde, passez vos vacances au parc de Waza, vous en aurez pour vos deniers.

Si vous avez la chance d’y être nés, vous êtes dans la partie du monde qui subira le plus de transformations dans les prochaines années. Vous êtes un enfant dans un magasin de jouets. Et si vous n’êtes pas d’Afrique, ce n’est pas grave, vous pouvez toujours vous expatrier :-).

C’etait la Chronique d’Ad, et peut-être n’ai je pas rencontré les bons innovateurs jusqu’à présent.

Et vous? Êtes vous un innovateur? Une innovatrice? Que pensez vous de l’innovation? Du futur?

Publicités

Publié par

4 réflexions au sujet de « Êtes vous innovateurs? »

  1. L’innovation est aussi contextuelle. Dans le nouveau millénaire, ou dans le monde des entreprises, innovation rime avec nouveaux usages pour les consommateurs et rentabilité. Au vu de ces deux éléments, les innovations sont plus que légion. On pourrait cependant tout comme toi s’attrister de leur impact réel et « lasting » dans la vie des individus et du monde. Quant à être soi-même un innovateur,je ne saurais dire pour moi, mais je dirais que c’est avant tout un état d’esprit de vainqueur, de Christophe Colomb en somme, vouloir toujours améliorer, changer son environnement.
    sur ce…

    1. Très belle participation, et je suis assez d’accord avec toi. Il y a bien des aspect de l’innovation que je n’ai pas mentionnés, et qui méritent pourtant d’être énoncés. Tu en as soulevé un avec la durée par exemple

Critiquez, partagez, commentez :)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s