Et pourtant elle tourne #1


Ou Tentative de description de l’athéisme et de l’agnosticisme.

Avant de commencer sachons que mes articles sont partisans et subjectifs. Partisans parce que je milite pour une idée, je soutiens une action dans la majorité de mes billets. Subjectifs parce que je soutiens l’idée susmentionnée avec des arguments à forte charge émotionnelle.

Que le lecteur ne soit donc pas surpris s’il perçoit un manque de logique et d’éléments rationnels dans ma plume en général, dans cet article en particulier.

Je décris, et je décrie, un peu aussi, ni plus ni moins. Au moins, c’est dit.

Wabidiboo, c’est la #Chronique_dAd, et je suis selon le vocabulaire athée et agnostique un prosélyte réligieux pratiquant l’exégèse à outrance. En français facile, je suis un chrétien. Nous allons dans cette série d’articles décortiquer un peu cette phrase, en commençant aujourd’hui par les bases:

1- Athée, Agnostique, quéquecéquoi?

J’ai souvent lu la documentation athée, et la définition la plus précise possible de l’idéologie de cette rélig… de ce mouvement, ressemble à peu de choses près à ceci :

En gros, Dieu, c’est comme le père noël mais en pire, puisque le père noël, lui au moins, n’a jamais envoyé aucun soldat pour massacrer des peuples au nom d’un lieu imaginaire ou règnerait une paix hypothétique… Illusoire… Utopique… Non. Complètement surréaliste.

Les questions que l’on peut poser en tant qu’athée sont de l’ordre du raisonnement de base. Elles sont parfois posées par simple esprit de dispute, mais méritent qu’on s’y attarde.

Si Dieu a tout créé, qui a créé Dieu?

Si Dieu existe, pourquoi y a-t-il toutes ces guerres dans le monde? En son nom?

Si Dieu a tout créé, n’a-t-il pas donc créé Satan? Le mal?

Si Dieu existe, Pourquoi ne le voit on pas?

Si l’enfer existe, et que Dieu voit tout, et est partout. Ça veut dire que Dieu est en Enfer aussi non?

Notre culture africaine étant très imprégnée de la chose spirituelle, les athées africains sont combattus * ceci est un euphémisme grossier* et comme l’humain a cette délicieuse tendance à rejeter ce qu’il ne comprend pas, on peut légitimement déduire que si les athées sont combattus, c’est parce qu’ils sont incompris. Et comme les incompris sont souvent des génies, on supposera que les athées sont des génies incompris et combattus par la toute puissance du dogme et des attitudes figées d’une humanité à l’intellect despérément lent. Comme Einstein. Comme Newton. Comme Galilée.

« Et pourtant elle tourne ».

A coté des athées qui sont le summum du genre, nous avons les agnostiques qui laissent parler le doute cartésien.

image

Autant je comprend l’athéisme, car il serait en effet difficile de croire qu’un… Je cherchais une métaphore rigolote mais même moi j’ai des limites…

Bref autant je comprend l’athéisme, autant l’agnosticisme est selon moi l’essence même de l’hypocrisie et de la mauvaise foi humaine.

[Partisan et subjectif. N’oublie pas.]

L’agnosticisme est lâche. Le concept est flou, les fondements sont inconstants. Dans un débat, l’agnostique ne dédit pas l’athée, ne contredit pas le croyant. Il se limite à rire aux blagues, tempérer le débat lorsqu’on approche du point Godwin. Et oui. J’ai écrit un article sur le point Godwin uniquement pour que ce mot s’affiche en bleu dans mes articles. Et c’est le pied.

En gros, l’agnosticisme consiste à dire que « dans le doute il vaut mieux ne pas se poser de questions ». Tous les agnostiques que j’ai rencontrés jusqu’ici en tout cas se retrouvent dans deux groupes distincts : le premier est constitué de ceux qui sont en esprit des athées, mais ne voulant pas prendre le risque d’avoir complètement tort, ils s’offrent une porte de sortie. Genre à la fin de leur vie ils pourront dire « j’avais raison » quelque soit ce qu’ils retrouvent derrière. Si vous pensez appartenir au deuxième groupe sachez que vous êtes encore pires que les premiers, qu’elle que soit la pirouette logique que vous exploitez  pour justifier votre hypocrisie.

Ha ça fait du bien.

Le monde non déiste ne se limite pas à ces deux spécimens, Il existe des sous groupes bien sûr, mais on ne va non plus leur faire de la pub hein, surtout que le sujet qui m’a été présenté est clos.

Dans le prochain épisode, nous verrons ce qu’est un prosélyte religieux pratiquant l’exégèse à outrance. Ça promet, comme dirait quelqu’un.

C’était la Chronique d’Ad, et pourtant, elle tourne.

Et vous? Êtes-vous athées? Êtes-vous agnostiques?

Publicités

Publié par

8 réflexions au sujet de “Et pourtant elle tourne #1”

  1. Vis a vis de l agnosticisme, je doute que ce soit de la lâcheté. C’est plus le refus de faire un choix. Parce que ni l’un ni l’autre des croyances ne le satisfait. Par ailleurs. Doit on forcément appartenir à un courant de croyance pour être heureux? Les croyants me diraient que si. Merci Dieu, beaucoup de philosophes ont de meilleures définitions du bonheur.

    Marc. Agnostique.

    J'aime

    1. Permet moi de te tutoyer Marc, car je t’apprécie déjà. Le doute est un état transitoire par essence, et quand je vois quelqu’un douter, et rester assis dessus, moi j’ai peur.

      J'aime

  2. Hi 🙂 ,

    Cette série « Et pourtant elle tourne » était très intéressante 🙂 . (malgré les partis pris 😛 et les vérités dites à demi mots 😉 … )
    J’aimerais juste un peu revenir sur l’agnosticisme (même si tu as précisé être subjectif , jolie couverture 😛 😀 )
    Il en existe probablement des agnostiques lâches mais cette association presque injective ( agno* => lâche ) est un peu « réductrice » 🙂 .
    Dans la réponse à Marc , l’agnosticisme semble être associé au doute. Ça diverge un peu de la définition pure de l’agnosticisme qui pense que les questions d’ordre métaphysique sont sans réponse, qu’aucune des réponses apportées jusqu’alors n’est démontrable. Il ne s’agit pas de doute à bien n’y penser, mais bien d’un avis tranché. En fait, athée et croyant sont plus en proie au doute que l’agnostique (c’est pas l’apôtre Pierre qui nous démentira). Autre fait intéressant, ce texte de toi :
    « Vos débats, vos pensées, vos déductions, me laissent devant des interrogations philosophiques majeures:

    Ça donne le travail?
    Ça donne l’argent?
    Ça paye les factures?
    Ça soigne l’enfant qui a la bonne idée de chauffer à 3 HEURES DU MATIN?

    Non? Hum. Intéressant. »
    Ca correspond assez à l’idéologie des agnostiques 🙂 , qui en arrivent à se demander si ces débats sur le Divin sont importants dans leurs quotidiens . « Doit on forcément appartenir à un courant de croyance pour être heureux?  » , dixit Marc, l’agnostique.

    Sinon le #3 était un véritable délice (je sais, je suis un peu au mauvais endroit pour le commenter )

    Désolé pour le commentaire kilométrique 😀 .

    Ps : Je ne suis pas agnostique 😀 😀 😀

    Aj.

    Aimé par 1 personne

    1. Sans soucis pour le commentaire kilométrique, ça m’avait même manqué AJ! Quant à ton propos… Si l’agnosticisme a une idéologie alors il est en tout point comparable à un mouvement religieux non? Tu imagines une religion qui consisterait à dire que les religions ne sont pas importantes?

      J'aime

    2. Yo 🙂 ,

      Hmmm , y a t’il bijection entre Religion & idéologie ? (T’inquiète pas moi même j’ai pas la réponse :P)
      Et si on admet l’hypothèse vraie … C’est pas trop difficile à imaginer en fait … Beaucoup de religions jugent les autres incomplètes ou complètement inappropriées.

      Aj.

      J'aime

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s