Êtes-vous un influenceur?


image

Quel est votre identité sociale? Quel genre de blogueur êtes-vous? Quel est votre niveau de pertinence? Voici quelques unes des questions qui trouveront réponses à travers cet article, qui je rappelle est écrit comme un compte rendu de l’évènement #BloggersforumDouala, le lecteur pourra s’y reporter pour plus d’informations.

Avant de commencer, je vous prierai de lire d’abord cet article et celui-ci, qui constituent des pré-requis à ce que nous allons voir aujourd’hui.

Je suppose que ce n’est pas fait, mais ce n’est pas grave, vous y reviendrez de vous-même. Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet.

Quelle est votre « identité sociale? »

Nous allons commencer par définir la notion de ce Qu’est un blogueur, avant d’aborder le concept d’influence sociale »; même si cette partie est particulièrement destinée aux blogueurs, que ceux qui ne le sont pas ne soient pas inquiets, nous verrons que ça ne change pas grand chose.

Une question que plusieurs se sont posés et se posent peut-être encore sur la publication et sur le blogging en particulier est: Est-ce que la jeunette qui fait des photos sur son Instagram tous les matins est blogueuse? Et celui qui comme moi certains publie des tweets qui tiennent sur trois pages? Qui est blogueur et qui ne l’est pas?

Autant être clair je n’ai pas la réponse. Les spécialistes du domaine ne s’entendent pas tous, et ce serait dangereux de rouvrir le débat. Je vous conseille donc de vous faire votre propre avis avec l’article wikipédia sur le sujet. Bien sûr il suffira d’écrire dans le formulaire en bas à gauche si vous avez des amendements anonymes que vous voulez voir apparaître ici un autre jour, c’est comme vous voulez.

Par soucis de respect des professions, Je me tiendrai à la définition wikipédia, selon laquelle un blogueur c’est toute personne qui tient un blog, c’est à dire qui écrit régulièrement sur une plateforme identifiable. Ça peut donc être à la fois un compte facebook, tumblr, Hi5 *lol*, même si la définition est à prendre avec des pincettes. En effet, je ressentirais une certaine gêne à appeler quelqu’un qui fait des publications fréquentes sur Facebook un blogueur, par simple soucis… d’Ego. Parce que « blogueur » ca en jette, il faut bien le dire.

Mais alors comment faire?

Hé bien c’est à cause de ce genre de problèmes que j’ai une affection particulière pour la langue française, car comme je me plais à le dire, si le mot n’existe pas, c’est que le concept n’existe pas. Or il y a bien un mot qui définit quelqu’un qui fait des publications fréquentes sur Facebook, et il s’appelle un… suspense.

Un « facebookeur ». De même que quelqu’un qui publie des vidéos fréquentes sur Youtube est appelé « Youtubeur », celui qui publie des images sur instagram un « instagrammeur » fin de l’histoire rentrez chez vous. Et maintenant une colle: celui qui publie fréquemment sur Twitter? Cela va faire l’objet de la prochaine section de cet article.

-Autorité sociale: Quel est votre pouvoir?

Je ne veux pas aborder le débat sur « qui est blogueur et qui ne l’est pas ». Par contre je peux rendre témoignage pour tout  auteur que je lis, que ce dernier en est un. Et toute personne reconnue comme étant « un blogueur » dans la communauté existante peut se considérer comme telle.

Et ce petit mot, « blogueur », c’est une identité, qui vient avec des pouvoirs, et comme tous les fans de Stan Lee le savent:

« Un grand pouvoir exige de grandes responsabilités »

Tu as une autorité en tant que blogueur, et dans des proportions ridicules, chaque personne tenant un espace plus ou moins bien structuré est un… Vous savez bien quel mot je vais prononcer mais attendez que j’explique avant de me cracher dessus:

un blogueur est un influenceur.

Lol.

C’est vrai que tout le monde utilise ce mot à un tel point qu’on ne sait plus vraiment qui en est un et qui ne l’est pas, mais ce problème a été réglé depuis longtemps déjà. Je ne dis pas que j’en suis un hein ne me brûlez pas. Je dis juste que quelqu’un qui tient un espace public indépendant, par la simple existence de cet espace et par la trace que ce quelqu’un laisse dans l’esprit de ceux qui le lisent, est un influenceur. Parce qu’il influence ceux qui le lisent.

Ici bien sûr on peut me répondre que cette loi vaut pour tout espace numérique mais le blogueur a un avantage sur les autres en ce sens qu’il est propriétaire de son contenu, contrairement à Celui qui publie sur facebook. En effet, toi qui publie tes photos sur facebook ou sur Instagram, ce contenu est la propriété de facebook, pas la tienne. En d’autres termes, facebook se réserve le droit de supprimer à tout moment et sans débat celles de tes publications qui ne seraient pas politiquement correctes, ou qui seraient subversives. En gros, publier sur ce genre d’espace équivaut à t’agenouiller devant le géant bleu. Mais c’est un autre sujet.

« Ma plume n’est pas une épée, mais un AK47 Kalachnikov pointé sur le monde »

Nous parlons ici d’identité sociale, et l’identité de blogueur offre des pouvoirs qui peuvent changer une vie, jusqu’à changer le monde entier. Pour te donner un exemple concret, je pourrais te parler de blogueurs africains nigérians, angolais, congolais qui sont millionnaires, mais pour aller plus loin encore, parlons du printemps arabe.

Le printemps arabe qui a vu les régimes politiques de Mouamar Khadafi, Ben Ali pour ne citer que ceux là tomber successivement comme les cheveux d’un cancéreux après sa première radiothérapie tire sa force dans les revendications militantes au moyen orient n’est-ce pas? Mais où avaient lieu ces revendications? Les pays arabes ont une liberté de presse aussi crédible qu’une revendication féministe dans un film d’adulte alors où ont-ils pu s’exprimer? Dans la rue me diras-tu. Oui, mais pas au début. Tout a commencé avec les blogs, qui ont transporté la rage jusqu’aux réseaux sociaux, qui ont transporté la rage dans la rue. Les blogs ont déclenché quatre guerres civiles en un an, et renversé trois régimes totalitaires dqui avaient duré des décennies.

Le monde numérique exige le respect de certaines règles codifiées qui bousillent parfois la logique de ce que j’appellerai le monde réel, mais agit sur ce dernier avec une violence dantesque. En termes simples, tu es dans la matrice. Tu es l’Élu. Choisis la pillule bleue.

Maintenant que je t’ai bien appâté je te remets dans le contexte. Pour arriver à une telle puissance de frappe il y a des étapes, et c’est un système qui n’est pas très bien compris, même pour ceux qui en sont les précurseurs (états-unis, as always). Un tel système d’influence présuppose des bases fortes et une communauté solide, très solide. Parfois des éléments déclencheurs peuvent activer ou précipiter le mouvement, mais parfois les actes de la communauté peuvent se retrouver pervertis au pire, ou plus simplement vidés de leur substance, ce qui se passe le plus souvent quand il n’y a pas de communauté qui soutient le mouvement en question.

Si je te parle du mouvement #BringBackOurGirls initié à l’origine par Michelle Obama tu vois forcément de quoi je parle non? Mais jouons à un petit jeu. Dis moi quelles en étaient les causes. Deux cent filles enlevées par une secte extrémiste d’Afrique centrale. Dans quelle ville? Où sont-elles maintenant? Rien. Pourtant on te parle de deux cent femmes enlevées dans le pays le plus puissant d’Afrique. Le problème? Il n’y avait pas de communauté qui ait soutenu le mouvement. Il s’est donc vidé de sa substance, on a vu des idiotes de treize ans faire des selfies devant le bataclan avec comme hashtag #BringBackOurGirl, et oui la faute de grammaire est volontaire. Les français savent pas parler anglais.

Je me suis égaré. Pardon.

Pour revenir au sujet, ne désespère pas. C’est vrai qu’il n’y a pas de communauté enregistrée de blogueurs du monde, et encore moins de blogueurs africains. Celui qui peut me donner ne serait-ce qu’un semblant de contradiction je l’attend dans les commentaires. Cependant il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un nom cool un htag dédié et une première dame un peu émotive pour arriver à faire bouger les foules, car si c’était vrai Celine Fotso serait au chômage.

Il existe des moyens de mesurer et de booster dans une moindre mesure votre influence sur les réseaux sociaux, et donc d’évaluer si oui ou non vous êtes un « influenceur », et dans quelles proportions. Ainsi, sans forcément bloguer, quelqu’un peut avoir plus d’influence, plus d’autorité, plus de légitimité même qu’un soit disant « expert » du domaine. Sissi c’est vrai, même la Bible le dit. Un influenceur sur Internet, c’est un peu comme les apôtres de L’église primitive. On te juge uniquement sur ce que tu laisses dans les coeurs de ceux qui te lisent, et ainsi, tu ne peux pas leur mentir, et encore moins les manipuler. Ils sont libres de te suivre. Ils sont libres de t’aimer, et ne t’apprécient qu’à cause des efforts que tu fais pour eux. C’est en tout cas la raison pour laquelle personnellement je suis ceux que je suis (Big up à Aj 🙂).

Prenons encore un exemple. Lorsqu’un certain animateur radio très populaire touche à ma passion en disant qu’il peut être vu comme un blogueur alors qu’il ne fait rien de mieux que se péter les doigts sur un espace média de 140 caractères toute la sainte journée j’ai envie de lui faire bouffer une feuille de style css pour voir si il peut tweeter çà aussi. Il ne sait pas de quoi il parle. J’ai envie qu’il la ferme. Maintenant, évaluons mathématiquement, avec un évaluateur que j’aime bien, ma « force de frappe sociale », mon aptitude à lui dire d’aller se faire sanctifier chez les chrétiens orthodoxes:

influence Ad2

26 sur 100 d’autorité sociale. Ridiculement bas. Je suis aussi influent qu’un sénégalais dans un congrès du front national.

J’ai effectué la même analyse avec Br l’animateur en question et je suis arrivé à un score de plus de 60 sur cent, ce qui équivaut à celui de Lea Salamé, chroniqueuse de la très populaire émission de Ruquier. En Bref, entre lui et moi c’est comme le dernier classico Barça-Real, il n’y a pas match.

Donc. En résumé, j’ai rappelé les quelques éléments abordés par certains concernant la nature du blog,en ajoutant des recherches sur l’autorité sociale. Je me suis amusé à évaluer cette autorité sur quelques grands noms de la communauté blog 237 et africaine, et J’ai d’ailleurs été surpris de remarquer que trois des plus influents comptes camerounais sont des footballeurs, ce qui nous apprend que dans ce pays il faudra attendre un peu avant que les plumes deviennent réellement influentes.

Je rajoute ici quelques outils pour tester gratuitement en ligne votre influence sociale, mais attention, n’en abusez pas, car ces outils ne permettront jamais d’évaluer votre vraie valeur. Votre vraie valeur ne peut être évaluée que par celui qui vous a fait, c’est à Dieu lui-même. Et je ne dis pas çà parce que je n’ai eu que 26 d’influence sociale 🙂

Klout pour évaluer son influence sur tous réseaux confondus;

Crowdfire.com pour évaluer son influence sur Twitter et celle de n’importe qui, c’est l’outil dont je me suis servi pour cet article. Leur application mobile peut aussi s’averer utile pour poursuivre ceux qui se désabonnent de nos comptes.

Twitalyse.com qui fait la même chose que crowdfire, mais avec une analyse plus globale

N’oubliez pas que vous pouvez toujours participer à cet article pour aider à l’avancement de la connaissance en ajoutant des noms de communauté que vous connaissez, ou des exemples de ce dont nous avons parlé jusqu’ici, soit en commentaire, soit dans l’onglet retour qui se trouve en bas ou à gauche de votre écran.

Le premier review du bloggersforumdouala;

Un petit récapitulatif des raisons d’écrire pour un blogueur;

Une question fondamentale pour toute personne qui souhaiterait commencer à bloguer;

En attendant, c’était la chronique d’AD, et vous avez la parole; Qu’est-ce qui vous passionne dans l’écriture? Quelle est votre perception des responsabilités de cette activité?

Publicités

Publié par

2 réflexions au sujet de “Êtes-vous un influenceur?”

Et vous? Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s