Analyse objective du mariage africain.


Les parties prenantes du mariage:

Décrivons de manière logique, précise, et pertinente, les parties prenantes du mariage, par ordre d’importance:

-La femme qui veut se marier.
-La famille de l’homme qui ne veut pas une femme qui va voler son argent.
-La famille de la femme qui veut chanter « parlez encore ».
-L’État qui a besoin d’un socle familial.
-Les chanteurs à la mairie qui ont besoin d’argent.
-Le boss de la femme qui ne veut qu’elle parte en congé maternité, car elle sera moins concentrée à son travail à cause de son mari.
-Le boss de l’homme qui veut qu’il soit marié, il paraîtra plus responsable.
-Les amies de la femme, qui sont jalouses.
-Le meilleur ami de l’homme, qui est secrètement amoureux de la femme.
-L’homme. Parce que bon. Il faut bien quelqu’un pour payer les chèques.

Les étapes du mariage:

Décrivons maintenant les étapes du mariage.
Tout une scène burlesque.

-Toquer la porte. La famille de l’homme vient avec l’homme, ce dernier n’ayant pas droit à la parole. Après tout, ce n’est que son mariage. Ils fournissent une bouteille d’alcool de prix, ou tout alcool de bonne facture. Ils donnent au père de la mariée. Et contrairement à l’acception populaire, la femme peut refuser. C’est d’ailleurs la seule personne ayant un minimum d’autorité. Si elle accepte, elle boit de l’alcool avec son père. Sinon, c’est fini.

-Fiançailles: cérémonie. L’homme et la femme n’ont pas droit à la parole, parfois ne sont même pas là. Un oncle éloquent de la famille de l’homme discute avec le dignitaire de la famille de la femme, on discute de la dot. Le « prix de la mariée » comme disent les européens. Sans commentaires.

-Mariage: la famille de l’homme a fait tout ce qui a été demandé. L’homme vient prendre sa femme. Dans certaines tribus d’asie centrale on vole carrément la femme. C’est d’un Romantique à pleurer à chaude larme.

-Sel de la maman (ou de la femme): on donne du sel. Ceux qui ne connaissent pas là valeur du sel peuvent sortir.

-Le « Parlez encore ». Encore appelé mariage civil. On chante, on danse, on s’unit par les « les liens sacrés du mariage ». Cette offre donne droit à la communauté des biens, au nom de famille du père pour les enfants, à un forfait de problèmes illimité. Vous pouvez aussi prendre le forfait sans engagement et sans frais #concubinage non reconnu par la loi, ou mieux. Le PACS. C’est comme le concubinage, mais en moins romantique.

-Le mariage, le vrai. Dans une église, dans un champs, avec une autorité spirituelle, et des roses.

-Le mariage, le vrai vrai. En fait la seule preuve du mariage c’est la noce. En d’autres termes, le fait pour le mari de « connaître » sa femme. En fait, si vous avez déjà « connu » un homme ou une femme, vous vous êtes mariés. Flippant hein?

Les petites histoires liées au mariage:

-Le mariage pour tous permet d’épouser son arbre, son chien, sa mère dans certains états d’Amérique.

-Einstein avait dit de sa femme: « la seule différence entre elle et une ménagère, c’est que je ne peux pas la renvoyer ». Einstein n’était Apparement pas au courant qu’à Las Vegas on peut divorcer en trois jours, contre 3 à 5 ans au Nigeria, voire plus.

-Selon le code civil, l’adultère est déclaré lorsque la femme trouve l’homme, en flagrant délit, dans le lit conjugal, au moins dix fois, avec la même femme. Pour l’homme, il suffit qu’il ait une preuve physique. Égalité des sexes vous disiez?

-Au maroc une femme est obligée d’épouser un homme qui l’a violée. C’est une loi juive sortie de son contexte qui a causé beaucoup de souffrances d’ailleurs.

-Une certaine forme de mariage en arabie permettait à une femme d’épouser *suivez mon regard* dix hommes en même temps. Si elle tombe enceinte, elle peut choisir le père. Un homme, quant à lui, ne peut jusqu’à présent en épouser « que » quatre.

C’était la chronique d’Ad.

Publicités

Publié par

Une réflexion au sujet de « Analyse objective du mariage africain. »

Critiquez, partagez, commentez :)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s