La seule Vraie clé du leadership:


image

Je préviens déjà dans cet article je ne parlerai ni de volonté, ni de patience, ni des toutes ces « qualités » qui font de quelqu’un un bon leader.

*Jingle: « Look Where we are », Hoobastank*

#Tbc

#NjoteurEnVrai

Wabidiboo, c’est la #Chronique_dAD, et je commençais à désespérer que les blogueurs du #TheBlogContest lancent l’épisode 2. Ce mois-ci, le thème c’est « les clés du leadership » et voici ma contribution;

Je rappelle que je ne suis pas parmi les participants, j’apprécie juste le concept et je viens foutre le bor apporter ma participation, c’est tout.

Bon Ready? Choisissez trois leaders dans le monde, que vous connaissez. C’est fait? Ok.

À tous les coups on y comptera Steve Jobs, Zuckerberg, Bill Gates, Ghandi pour les pacifistes, Martin Luther King pour les afrofans et/ou Simone Veil pour les féministes. J’ajoute personnellement Winston Churchill, Barack Obama, Paul Biya même, Cyril Bojiko, Sankara, Hitler, Mandela, plus Beethoven et Michael Jackson pour la musique.

Ok.

1- Qu’est-ce qu’un Leader?

To lead, traduction en français, mener. Un meneur donc, quelqu’un qui va quelque part et on le suit. Çà c’est un leader, à ne pas confondre avec un manager, qui lui est juste capable de gérer des activités.

Tim Cook, actuel Pdg de la marque à la Pomme, est un bon manager par exemple. Cependant il n’a pas le charisme de son prédécesseur, Steve Jobs, qui lui était un bon leader, excellent même, tout en étant un des pires managers que cette Terre ait connue.

2- Qu’est-ce qui est accessoire pour être un bon leader?

Déjà qu’on s’entende: il n’y a pas de mauvais leader. Leader c’est aller de l’avant, être le premier, être à l’avant-garde. Si tu n’es pas devant, tu es un suiveur un point c’est tout. Et quant à la valeur de la tâche:

Il n’y a pas de mauvais leader, mais il y a: les suiveurs,et les mauvaises visions

.

Hitler avait un don inné pour rassembler les troupes. Ils les aurait rassemblées autour d’une tasse de thé, l’Allemagne serait devenue la première nation buveuse de thé. Mais les circonstances en firent un guerrier, et vous connaissez la suite.

La patience, la sagesse, le courage, le charisme même, toutes ces fariboles là vous pourrez en avoir autant que vous voulez ça ne vous rendra pas leader pour autant, oh non. Ce sont des qualités nécessaires à tout être humain pour se démarquer des autres un point c’est tout.

Vous êtes plombier? Faites preuve de patience, de persévérance, de courage, de rigueur, vous deviendrez le meilleur plombier de la ville, c’est pareil avec le tricot, le mariage, la musique, absolument tout. Appliquez ces qualités à n’importe quelle situation, et Celà fera de vous une exception dans le domaine que vous aurez choisi. Les choses sont ainsi faites, vous n’y pouvez rien.

Attention, je ne dis pas que ces qualités sont inutiles, je dis juste qu’elles sont moins d’être suffisantes. Ce sont des qualités qui bien que me permettant pas de devenir un leader, permettent de le rester le plus longtemps possible.

Nelson Mandela était déjà leader de son parti quand il fut mis en prison; mais 27 ans plus tard, ce n’était pas son leadership qui l’avait maintenu en vie, c’était une patience à toute épreuve, une énergie de dingue, une volonté inébranlable. Il était déjà leader, ces qualités lui permirent de le rester.

3-Qu’est-ce qu’il faut alors pour être leader?

En première année, quand Steve Jobs arrêtait ses études, il savait déjà qu’il ferait fortune dans l’informatique. Bill Gates préparait déjà « Microsoft » le jour où il posa le pied dans les bureaux d’Apple.
Simone Veil était déjà féministe avant de commencer sa carrière politique, et Winston Churchill était déjà réputé pour ses répliques cinglantes bien avant la guerre.

Chacun d’entre eux avait déjà, bien avant qu’il ne fût reconnu par le monde, des prédispositions génétiques, sociales, psychologiques à leur futur destin bien avant qu’ils n’aient eux même conscience qu’il existât, mais ce n’est pas çà l’important. L’important c’est qu’un jour, ces prédispositions, contre toute attente, furent nécessaires à l’humanité au moment pile où elles se révélaient à leur paroxysme chez eux.

Pour être plus clair:si vous vous demandez comment faire pour être un leader, ne perdez plus votre temps, vous n’en êtes pas un.

Par un processus que je ne comprend pas je vous l’avoue, la nature créée ses meneurs aux moments exacts où elle en a besoin, et ce quelle que soit la situation.

Steve Jobs avait toujours été en contact avec des ordinateurs. Les ordinateurs personnels auraient été créés un jour où l’autre, avec ou sans la présence de Jobs et de Gates. Ils auraient certes été différents de ce que l’on voit aujourd’hui, mais la certitude est qu’ils auraient été créés, parce que le monde en avait besoin.

De même, l’Allemagne avait besoin d’un champion, et au moment où elle en avait besoin, Hitler était prêt. Il devint donc le champion en question, mais c’aurait pu être n’importe qui d’autre. Pareil pour tous les plus grands héros que je connaisse, la liste est trop longue pour tous les citer.

Attention, je ne dis ps que c’est perdu d’avance pour toi qui me lit, je dis ceci: un jour, une opportunité se présentera à toi, comme à chaque être humain sur cette Terre. Une opportunité de faire la différence.

Ce jour là, le choix que tu feras aura été conditionné par tellement de facteurs –Tes parents ton lieu d’habitation ton peuple d’origine Tes expériences personnelles– que la décision que tu prendras, en fait, tu es déjà en train de la prendre au moment où tu lis cet article. Où que tu sois, tu te prédisposes à cette décision qui fera de toi un meneur (un bon ou un mauvais), mais en même temps tu n’y peux rien, car même la décision de prendre une décision est un processus préparé à l’avance par ton père ou ta mère ou ton prof de chimie, quand ils te disaient « n’abandonne jamais mon petit! ».

Ainsi, tu peux même avoir tout ce qu’il faut pour devenir président, encore faudrait-il qu’au moment où ta nation ait besoin d’un président tu aies le bon âge, le bon background social, les bonnes études, que tu  sois dans le bon parti politique, au bon endroit, au bon moment, avec les bonnes personnes, etc… *Compliqué hein?*

Tout çà pour dire que:

Sois tu es déjà un leader, et dans ce cas il te faut les qualités précitées pour le rester (la temperance, le courage et consort) sois tu n’en es pas un.

Or Les leaders ne sont pas nombreux, il y a donc peu de chances que tu en fasses partie, et ce n’est pas plus mal: les états unis n’ont qu’un seul président, mais il a fallu cinquante hommes pour écrire leur constitution, il en faut pour …..

Pour finir, je résumerai l’idée en une phrase:

La seule clé, la seule condition nécessaire et suffisante pour être un leader dans un domaine est celle-ci:

Pour être un leader, il suffit que vous soyez prêt le jour le monde aura besoin de vous.

Ce sera peut-être demain, ou dans dix ans, où dans trois minutes quand il faudra écrire votre commentaire, et une question persiste:

Serez-vous prêt?

Publicités

Publié par

12 réflexions au sujet de « La seule Vraie clé du leadership: »

  1. Yo. Je suis Xtincell, broussard numérique et j’approuve cet article. Surtout la fin XD personnellement je me sais leader. Maintenant, quel type de leader veut je être, ça c’est une autre question. J’y répondrai peut être dans un article njoteur de concept histoire de m’incruster dans le contest 🙂 peace

  2. Super article !
    Ne pas oublier aussi tous ces leader anonymes, tous ces formidables patrons qu’on croisent tout au long de notre carrière, et qui savent propulser leurs équipes vers l’avant et les guider pour être toujours meilleurs ! 🙂

  3. suis sans voix!! Il y a les leaders, les suiveurs et ceux qui ont une mauvaise vision. Excellent!! En effet tout le monde ne peut pas être un leader

Critiquez, partagez, commentez :)

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s